Bannière chaire de recherche sur l'homophobie
Mai 2018
 
Nouvelles
 
Actualité | Lancement du second mandat de la Chaire de recherche sur l’homophobie

Crédits photo : Denis Bernier

Le lancement officiel du second mandat de la Chaire de recherche sur l’homophobie de l’UQAM s’est déroulé le lundi 7 mai dernier en soirée à la Salle de la reconnaissance de l’UQAM. En plus de nombreux partenaires, donnateur·trices et collaborateur·trices du premier et deuxième mandat, l’événement s’est tenu en présence de la ministre de la Justice et ministre responsable de la lutte contre l'homophobie Stéphanie Vallée, de la rectrice de l'UQAM Magda Fusaro, et de la titulaire de la Chaire Line Chamberland.

Ce deuxième mandat octroyé à la Chaire de recherche sur l’homophobie par le ministère de la Justice s'inscrit dans le Plan d'action gouvernemental de lutte contre l'homophobie et la transphobie 2017-2022 qui vise notamment à appuyer la recherche sur les réalités LGBT. Au cours de son premier mandat,
la Chaire a contribué directement à la réalisation de vingt-quatre mesures du premier plan d’action gouvernemental de lutte contre l’homophobie et la transphobie, entre autres par sa contribution en termes de savoirs scientifiques et d’accès aux connaissances sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres. Grâce à ce nouvel apport financier, la Chaire pourra diffuser des connaissances vers des communautés plus diversifiées et continuer d'encourager la relève en recherche.

L'équipe de la Chaire est plus motivée que jamais à poursuivre ses travaux de recherche et à partager les savoirs qui en sont issus, entre autres par la promotion des écrits scientifiques et vulgarisés de ses chercheur·es et par la création de projets de diffusion des savoirs dont la présentation de conférences publiques chaque mois. 

Pour connaître la mission et l’ensemble des objectifs du deuxième mandat de la Chaire de recherche sur l'homophobie, visitez son site Internet
. Pour plus de détails sur l'événement, consultez le communiqué de presse de l'UQAM.
Projet de recherche du mois | Portrait des besoins et des services en défense des droits des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et trans (LGBT) en région
La Chaire de recherche sur l’homophobie vous propose de découvrir ce mois-ci un projet de recherche des chercheur·es membres Martin Blais, Line Chamberland et Mathieu Philibert, tous·tes professeur·es au Département de sexologie de l’UQAM, en collaboration avec le Conseil québécois LGBT et ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Chercheur principal | Martin Blais, UQAM

Co-chercheur·es | Line Chamberland et Mathieu Philibert, UQAM

Partenaires principaux | Conseil québécois LGBT et ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale

Présentation | Cette étude documentera les besoins et les services en défense des droits des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et trans (LGBT) en région au Québec. Plus précisément, ce projet de recherche d’une durée d’un an (2018-2019) permettra de tracer un portrait des besoins et des services existants en matière de défense de droits des personnes LGBT afin d’identifier des stratégies permettant de mieux répondre aux besoins et d’évaluer l’opportunité de les mettre en œuvre.

Organisme subventionnaire | Ce projet de recherche est financé par le Secrétariat à l'action communautaire autonome et aux initiatives sociales (SACAIS) du Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.
Actualité | Une thèse de doctorat réussie sur la parentalité et les parcours trans
La candidate au doctorat en psychologie Marie-Pier Petit (UQAM), étudiante-membre de la Chaire de recherche sur l'homophobie, soutenait sa thèse le 22 mai dernier. Dirigée par Danielle Julien, professeure au Département de psychologie de l’UQAM, et co-dirigée par Line Chamberland, professeure au Département de sexologie de l’UQAM, la doctorante a présenté les fruits de son étude « Parentalité et parcours trans : exploration des trajectoires, des expériences et du processus de négociation des désignations parentales chez les personnes trans » devant un jury qui en a souligné l'excellence. La thèse de Marie-Pier Petit sera disponible prochainement sur le site web de l'archive de publications électroniques en libre accès de l'UQAM (Archipel). Toutes nos félicitations à Marie-Pier Petit!
Actualité | L’infolettre de la Chaire en pause pour l’été 
L'infolettre mensuelle de la Chaire de recherche sur l'homophobie sera en pause pour la saison estivale. Elle reviendra avec une nouvelle image dès la fin du mois d'août pour la rentrée universitaire 2018-2019. D'ici là, suivez la Chaire sur les réseaux sociaux (Facebook / Twitter - LinkedIn) et visitez son site web pour prendre connaissance des nouvelles ressources et publications qui seront proposées cet été. Restez à l’affût : des nouveautés s'annoncent pour le site Internet de la Chaire de recherche sur l'homophobie... Au plaisir de vous retrouver en août pour la rentrée!

Notez que la Chaire sera fermée du 2 au 31 juillet inclusivement. Toute l’équipe vous souhaite un bel été!
Actualité | Infolettre de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie
Un problème informatique a empêché l'envoi par courriel de l’édition spéciale de l’infolettre de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie à ses abonné·es. Vous êtes invité·es à la consulter directement sur le site Internet de la Chaire. Bonne lecture!
 
Activités
 
Conférence publique | « Cinq pistes d'action pour en finir avec la lutte contre l'homophobie »

« Cette conférence jette un regard critique sur la situation actuelle au Québec et propose des pistes d’action à investir pour tenir compte des rapports de pouvoir qui sont centraux aux discriminations sexistes, homophobes et transphobes vécues dans le système scolaire. »

Organisée par Jeunesse Idem dans le cadre de l'Université d'été sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres de l'UQO (en collaboration avec le Partenariat de recherche SAVIE-GBTQ), cette conférence est accessible gratuitement à tous et toutes sur inscription. Pour l'inscription, contactez udelgbtq@gmail.com. Pour plus de détails, consultez l'événement Facebook de la conférence. Pour connaître l'ensemble des activités qui auront lieu dans le cadre de l'Université d'été sur la DSPG, visitez le site Internet de l'événement.

Par | Gabrielle Richard, sociologue et chercheure associée à l'Université Paris-Est Créteil (France) et affiliée à la Chaire de recherche sur l'homophobie de l'UQAM

Date | Mercredi 6 juin 2018, de 18h30 à 20h00

Lieu | 
Grande salle de l'UQO (porte 1), 283, boulevard Alexandre-Taché, Gatineau
Bar des sciences | « Derrière La Scène présente : La fin du sida est-elle possible? Défis actuels et nouvelles avenues pour le mieux-être des gars qui aiment les gars »


« Ce Bar des sciences offre l’occasion de réfléchir à l’état actuel de la lutte contre le VIH/sida, en mettant en lumière les nouvelles avenues déployées par les organismes communautaires et la santé publique pour favoriser le mieux-être des hommes gais, bisexuels, bispirituels, queer et des hommes qui aiment les hommes, cis et trans. Luttes historiques et revendications, traitement comme prévention, consommation et intervention en ligne, promotion de la santé mentale et accès aux soins…autant d’enjeux qui mobilisent nos communautés et qui méritent d’être entendus et discutés. »

L'événement est présenté conjointement par MAX Ottawa, RÉZO et Entre hommes (BRAS Outaouais), à l’occasion de l’Université d’été sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres tenue à l’Université du Québec en Outaouais (UQO). L'entrée est gratuite. Visitez la page Facebook de l'événement pour plus d'informations.

Par | (Panelistes) Gabriel Girard, sociologue engagé, chercheur en santé publique et co-auteur du livre La fin du sida est-elle possible ?, Frédérick Pronovost, codirecteur Recherche et développement, RÉZO Santé,  Marc-André LeBlanc, consultant en matière de prévention du VIH/sida, Roberto Ortiz, directeur général, MAX Ottawa, Samuel Gauthier, BRAS Outaouais 

Date | Jeudi 7 juin 2018, dès 17h30 (début de l'activité à 18h)

Lieu | Le Petit Chicago, 50, promenade du Portage, Gatineau 
Colloque | «Intimités et sexualités contemporaines : ruptures et continuités des représentations» 


« Ce colloque interdisciplinaire s'appuie sur la prémisse que les modèles amoureux occidentaux dans la modernité peuvent être lus comme des tentatives de conciliation des trois dimensions fondamentales de l'expérience intime : les sentiments, la sexualité et la conjugalité (formes relationnelles). » Consultez le site Internet du Mur mitoyen ou la page Facebook de l'événement pour plus d'informations. 

Par | Chiara Piazzesi, professeure au  Département de sociologie de l'UQAM, Julie Lavigne, professeure au Département de sexologie de l'UQAM et Martin Blais, professeur au Département de sexologie de l'UQAM et chercheur membre de la Chaire de recherche sur l'homophobie

Date | 4 au 6 juin 2018

Lieu | UQAM, salle PK-1140 (pavillon PK, 1è étage), 201, avenue du Président-Kennedy, Montréal

 
 
Appel de propositions
 
Appel de textes | « (Re) productions du genre dans les médias d'hier et d'aujourd'hui » 
Cet appel de la revue Recherches féministes de l'Université Laval sollicite les textes qui s’intéressent « aux luttes, aux contraintes, aux résistances et aux possibilités sexuées liées aux médias francophones d’hier et d’aujourd’hui (écrits, électroniques et numériques). L’objectif est de mettre en lumière les dynamiques genrées, ou leurs dimensions intersectionnelles, au sein des trois moments du processus communicationnel qui pourront être abordés séparément ou en interrelation. » Le numéro est sous la direction de Josette Brun, Caroline Caron, Laurie Laplanche et Estelle Lebel. Visitez le site web de la revue pour consulter l'appel.

Date limite pour l'envoi des propositions | 1er octobre 2018
 
Parutions
 
Chapitre de livre | « La violence dans les relations amoureuses des jeunes » 
Le Rapport québécois sur la violence et la santé propose un chapitre sur la violence dans les relations amoureuses des jeunes (incluant les jeunes lesbiennes, gais, bisexuel·les et trans). Le professeur au département de sexologie de l'UQAM Martin Blais, aussi chercheur membre de la Chaire, est l'un des auteur·es de ce chapitre. Le rapport de l'Insitut national de santé publique du Québec est disponible en ligne sur le site web de l'INSPQ. 

Par | Martine Hébert, Andréanne Lapierre, Francine Lavoie, Mylène Fernet et Martin Blais (2018)
Article | ''Digging beneath the surface: Results from stage one of a qualitative analysis of factors influencing the well-being of trans youth in Quebecs''
Annie Pullen Sansfaçon, professeure à l'École de travail social de l'Université de Montréal et membre de la Chaire de recherche sur l'homophobie, co-signe cet article dans le International Journal of Transgenderism. ''While much of this study's results support existing evidence on trans youth's experiences, they also provide a more nuanced portrayal of the complex ways in which recognition, as well as non-, mis-, or mal-recognition, influence trans youth's well-being at different sites. We also argue that recognition itself must be considered through the lens of intersectionality.'' L'article est disponible en ligne sur le site Internet de la maison d'édition.

Par | Annie Pullen Sansfaçon, William Hébert, Edward Ou Jin Lee, Maxime Faddoul, Dalia Tourki, Céline Bellot (2018)
Fiche synthèse | « Familles choisies et réseaux sociaux : quelle importance pour les des personnes LGBTQ »


Le Partenariat de recherche Savoirs sur l'inclusion et l'exclusion des personnes LGBTQ (SAVIE-LGBTQ) publiait récemment la première fiche synthèse de son volet Recherche. Cette fiche présente les principaux résultats d'une recension des écrits réalisée au cours de l'été et de l'automne 2017. Elle détaille également les concepts importants à retenir en lien avec les familles choisies et les réseaux sociaux. La publication sera utilisée à des fins d’élaboration de matériel de recherche et d’analyse des résultats du projet SAVIE-LGBTQ. La fiche synthèse est disponible en ligne sur le site web du projet de recherche en français et en anglais.

Par | Sophie Doucet, sous la direction de Line Chamberland
Article | « Les fonctions de la mobilisation des écrits scientifiques dans une approche inductive : analyse enracinée dans l’expérience d’une recherche doctorale »

« Mobiliser les écrits scientifiques pose des questions méthodologiques et épistémologiques fondamentales. Dans les approches inductives, la mobilisation peut prendre diverses formes, dont celles d’offrir une perspective, de nourrir la sensibilité théorique, de proposer des concepts sensibilisateurs, de poursuivre la théorisation en émergence, de resituer dans le domaine, etc. Cet article présente une recherche doctorale dans un de ses aspects méthodologiques, celui des fonctions de cette mobilisation, à travers des exemples concrets et des cartes conceptuelles en émergence. C’est notamment le journal méthodologique analysé comme des données qui a éclairé ce qui est présenté dans cet article. » Visitez le site web d'Érudit pour accéder en ligne à l'article.

Par | Rosine Horincq Detournay
(2018)
Livre | « Les vieillissements sous la loupe. Entre mythes et réalités »


Publié aux Presses de l'Université Laval (PUL), cet ouvrage collectif produit par l'équipe de recherche en partenariat Vieillissement, exclusions sociales et solidarités (VIES) et le Centre de recherche et d'expertise en gérontologie sociale propose de démystifier les réalités associées à la vieillesse. Un chapitre co-signé par Line Chamberland, titulaire de la Chaire de recherche sur l'homophobie, et Julie Beauchamp, doctorante en sexologie à l'UQAM, est consacré aux personnes aînées LGBT. « Le vieillissement de la population est parfois traité, dans les discours politiques et médiatiques, comme une catastrophe démographique, un lourd fardeau social ou financier pour la société. Le vieillissement de la population et la vieillesse restent encore aujourd’hui fréquemment associés à des représentations négatives, à des idées toutes faites qui persistent dans le temps. » (...) « Notre intention est de contribuer à une sensibilisation du public, des intervenants, des professionnels et des chercheurs afin d’amorcer, avec eux, une transformation des discours et des pratiques entourant le vieillissement. » Visitez le site Internet des PUL pour plus de détails et pour consulter la table des matières.

Sous la direction de | Véronique Billette, Patrik Marier, Anne-Marie Séguin 
Rapport | «Qui veut guérir l'homosexualité ? Les pratiques de réorientation sexuelle au Québec»
 


« L’existence d’organisations au Québec qui prétendent pouvoir aider les personnes ayant des attirances ou des pratiques homosexuelles à se convertir à l’hétérosexualité est inquiétante. L’Alliance a jugé qu’une recherche à ce sujet était prioritaire. Ces pratiques de réorientation sexuelle sont jusqu’à ce jour très peu documentées au Québec. En publiant cette étude, notre objectif est de sensibiliser les instances publiques et la population à cette forme d’homophobie qui subsiste toujours au Québec, bien qu’elle semble invisible. » Le rapport peut être consulté en ligne sur le site Internet de l'Alliance Arc-en-ciel.

Par |  Saulnier, A., Gadbois, J., Tremblay, L.F. (dir.), Alliance Arc-en-ciel (2018)
Site Internet | « Familles LGBT » 

L'association française de lutte contre les discriminations liées au sexe, au genre et à l'orientation sexuelle (Mousse), Stop Homophobie et Deshoulières Avocat ont lancé un site Internet qui s’adresse aux personnes « LGBTQX, ainsi qu’à toute personne souhaitant se démarquer des normes de sexe, de genre, l’orientation sexuelle et d’identité de genre, tout en ayant la volonté de fonder une famille. » Le site web familles-lgbt.com propose des conseils, des informations juridiques et des modèles de convention pour l'organisation de la parentalité et de l'union sur un mode volontaire. L'ensemble de la documentation proposée est libre de droit. Visitez le site Internet pour plus d'informations.

Par | Association Familles LGBT (2018)
 
Offres d'emploi
 
Contrat | Auxiliaire de recherche pour transcription d'entrevues 

Le projet de recherche Savoirs sur l’inclusion et l’exclusion des personnes LGBTQ sollicite les candidatures des étudiant·es de premier cycle (UQAM) pour effectuer la transcription d'entrevues au cours de l'été 2018 (possibilité de renouvellement). Consultez l'offre d'emploi en ligne pour tous les détails.

Date limite pour postuler | 6 juin 2018

Cette étude est sous la direction de Line Chamberland, professeure au Département de sexologie de l'UQAM.  
Contrat | Auxiliaire de recherche pour traduction français-anglais

Le projet de recherche Savoirs sur l’inclusion et l’exclusion des personnes LGBTQ sollicite les candidatures des étudiant·es de premier et deuxième cycles universitaires pour effectuer la traduction de texte du français vers l'anglais au cours de l'été 2018 (possibilité de renouvellement). Consultez l'offre d'emploi en ligne pour tous les détails.

Date limite pour postuler | 6 juin 2018

Cette étude est sous la direction de Line Chamberland, professeure au Département de sexologie de l'UQAM.
 
Médias
 
Article d'opinion | « Mères porteuses : le piège d'une vision manichéenne »
Isabel Côté et Kevin Lavoie, respectivement professeure agrégée en travail social à l'UQO et chercheure membre de la Chaire, et doctorant en sciences humaines appliquées à l'Université de Montréal, cosignent cet article d'opinion dans le quotidien La Presse. « Nous souhaitons participer à la discussion dans le but de dépasser la fiction dépeinte dans La servante écarlate, en déconstruisant certains mythes tenaces à partir de recherches menées depuis deux décennies. Ceux qui interviennent dans l’espace public fondent leur argumentaire sur les mêmes idées reçues voulant que la GPA cautionne la marchandisation du corps des femmes et la chosification des enfants. Non seulement ces argumentaires ne sont appuyés sur aucune donnée probante, mais ils évacuent, ironiquement, la parole des femmes porteuses elles-mêmes. » Pour lire l'article, consultez le site web du journal.

Par | Isabel Côté et Kevin Lavoie

Date | 15 mai 2018
Article | « Lectures de mai »
Le journal ActualitésUQAM présente sa sélection mensuelle d'ouvrages publiés par des auteur·es de la communauté uqamienne. L'ouvrage collectif InterReconnaissance. La mémoire des droits dans le milieu communautaire au Québec, produit sous la direction de Francine Saillant et Ève Lamoureux avec la participation de chercheur·es et étudiant·es membres de la Chaire, est l'une des publications suggérées. « Cet ouvrage collectif démontre que le mouvement communautaire québécois a contribué de façon décisive à la reconnaissance des groupes minorisés, que ses actions de soutien et de conscientisation ont transformé le paysage social. » Pour lire l'article, visitez le site web du journal. Pour plus de détails sur l'ouvrage collectif, consultez le site Internet des Presses de l'Université Laval.

Par | ActualitésUQAM

Date | 8 mai 2018
separateur
Vous cherchez une annonce publiée dans une édition antérieure de l'infolettre? Sachez qu'elles sont toutes disponibles en ligne sur le site web de la Chaire!
separateur
Pour vous abonner à nos infolettres :
INFO-MENSUELLE
Abonnement par ici !
Nouvelles | Activités | Appels de propositions | Parutions | Appels à participations | Média
INFO-PONCTUELLE
Abonnement par ici !
Activités et événements spéciaux
separateur
Line Chamberland, Ph. D.

Titulaire de la Chaire de recherche sur l'homophobie
Professeure, département de sexologie
Université du Québec à Montréal


Coordonnées | Site de la Chaire
Facebook
Twitter
Email
Website
Ce bulletin est envoyé par la Chaire de recherche sur l'homophobie (UQAM)
Tous droits réservés ©

Désabonnement